Bienvenue sur les pages du souvenir de www.in-memoria.be
 
 HOME
 La prison nazie de Tournai et la plaque souvenir
.

On peut voir cette plaque sur le mur de l'école " le trèfle " , porte de Lille , au coin du Boulevard Léopold
plaque  du souvenir prison nazie tournai

Ce batiment a été aménagé par l'occupant et à servi pendant la guerre de " prison "

Un lien ICI et  ICI
______________________________________________________________________________________________________________

Ci-dessous , un texte d'André Levau 
(1932-2013) qui doute très sérieusement de l'emplacement et de la véracité de cette plaque .

LA PRISON ALLEMANDE DU BOULEVARD LEOPOLD
    C’est là, au numéro 4, qu’aurait dû être fixée la plaque commémorative récemment posée au numéro 2.
 Le numéro 2 a toujours été une école et jamais une prison, je dirai plus loin pourquoi et comment.
 Le numéro 4, vaste bâtisse aujourd’hui divisée en deux parties, avec une porte cochère à gauche, était avant la guerre un couvent français comme il en existait un peu partout dans le Tournaisis.
 En mai 1940, les religieuses retournèrent en France et ne revinrent jamais.
    Pendant l’Occupation, les Allemands, à la recherche des rares bâtiments vides dans notre ville aux trois quarts détruite, ne tardèrent pas à occuper les lieux.
Vers 1942 ou 1943, ils en firent une prison de transit (parfois vers les camps de la mort) où séjournèrent résistants pris sur le fait ou dénoncés, réfractaires au travail en Allemagne, ou tout simplement acteurs du marché noir.
Le chef de cet antre sinistre était l’adjudant Alfred RECHSER, réputé pour ses interrogatoires musclés. Les voisins parlaient de la « prison d’Alfred ». Je revois ces femmes, épouses ou mères d’internés, parlementant devant la porte cochère avec les geôliers allemands, essayant d’obtenir la permission de passer un colis aux prisonniers.
   Début septembre 1944, une poignée de soldats de la Wehrmacht capturés à la Libération y furent enfermés avant leur évacuation vers l’ouest par les Anglais.
    En 1955, j’ai visité ces lieux, où la Banque de Bruxelles, mon employeur, avait stocké une partie de ses archives quelques années après la guerre. C’est ainsi que j’ai eu l’occasion de découvrir des graffitis que les malheureux passés là jadis avaient laissés.
    Quant à l’Ecole du Trèfle, au numéro 2, où la plaque a été fixée par erreur, ce n’était jadis que l’école communale des filles (pendant symétrique de l’école des garçons située chaussée de Lille - de nos jours avenue de Gaulle). Cette école des filles, fréquentée par une bonne centaine d’élèves, a fonctionné sans interruption de juin 1940 à mai 1944. Les palmarès, que j’ai conservés, en font foi.
    Où donc aurait-on pu aménager une prison dans cette école surpeuplée ? Je rappelle que la plaque commémorative affirme q’une « prison nazie » s’est trouvée là durant toute la guerre !!
    Après le bombardement allié du 10 mai 1944, qui fit une centaine de morts, cette école, comme beaucoup d’autres en ville, a fermé jusqu’à la Libération. En juin/juillet, des rampants de la Luftwaffe y séjournèrent quelques semaines. C’est à cette époque que quelques prisonniers réussirent une nuit à s’évader de la prison d’Alfred. Ceux qui montèrent le boulevard furent repérés par la sentinelle de l’école des filles, qui fit feu. Il y eut des morts. Je suppose que c’est ce pénible événement qui a brouillé des mémoires fragiles et mené à la confusion qui a de nos jours fait prendre une petite école pour une grande prison…

                            Tournai, le 3 novembre 2010
                            André LEVAU (1932-2013)
__________________________________________________________________________________________________________________

Dans mes recherches j'ai également trouvé 2 images d'écritures en allemand posées sur les murs intérieurs de cette école , j'espère bien les retrouver
Signal d'incendie
Garde -->
8a

Print screen de texte sur les murs de l'école
...........tour
............................................
interdit
Print screen de texte sur les murs de l'école

_________________________________________________________________________________________________________________

Des images trouvées aux AIT :
Cette photo de salle de garde  de la prison
Print screen de texte sur les murs de l'école

Cette photo d'une salle commune de la prison
Print screen de texte sur les murs de l'école

Cette photo d'un des cachots de la prison
Print screen de texte sur les murs de l'école

Un article du Courrier de l'Escaut de 1987 nous confirme la position de la prison au n°4 du boulevard
Prison nazie Tournai articje journal 1987

Un article de 2010 sur cette prison évoque les gens qui y sont passés
Prison nazie Tournai articje journal 1987

Merci Etienne Boussemart pour son aide et sa précieuse mémoire  dans mes recherches

______________________________________________________________________________________________________

La reproduction même partielle des images de ce site ne peut se faire sans autorisation préalable , en aucun cas les copyrights et filigranes ne peuvent être effacés
__________________________________________________________________________________________________________________

Pour toutes questions ou renseignement sur le sujet me contacter via : eddy.carpreau@skynet.be

Tous droits réservés: www.in-memoria.be                              HOME                                  Dernière mise à jour  le 01/02/2019 .
__________________________________________________________________________________________________________________